Votre horoscope de Septembre

 

 Une rentrée pas forcément de tout repos pour tout le monde. Si certains bénéficient en effet d'une relative immunité cosmique, d'autres devront composer avec des flux un peu tendus qui les obligeront à bouger, à rompre avec un passé qui bride depuis très (trop) longtemps leur expression personnelle. Des défis à relever pour s'émanciper, voire se transformer définitivement en une meilleure et plus complète version de soi-même et évoluer donc de manière constructive. Pas sans batailles à soutenir et impatience voire agressivité à juguler ! Bref un vrai mois de rentrée des classes avec son lot de devoirs à remplir et d'erreurs si possible à éviter.

 

  

Belier

 

Si jusqu'au 6, Vénus vous invite à veiller à maintenir l'harmonie en famille, la délicieuse planète devrait se charger ensuite et jusqu'au début octobre de booster votre rayonnement personnel, votre pouvoir de séduction et votre envie d'aimer et de l'être. Mobilisez-vous alors corps, coeur et âme ami Bélier pour exercer vos charmes, rallumer la flamme ou faire mouche sans pour autant imposer vos désirs et choix à qui que ce soit où risquer de braquer l'être aimé en gérant l'intendance, vos finances ou vos activités sans qu'il ait le moindre mot à dire.

 

1er décan (21 mars-1er avril) :  ciel de rentrée... dégagé !

 

 

Encore un mois où vous pourrez évoluer sans avoir à subir en rien les foudres du ciel. Profitez de cette rentrée sans nuage pour briller de tous vos feux entre le 16 et le 15 où Vénus vous invite à séduire, à aimer et ne manquera pas d'exalter un magnétisme qui devrait faire son effet sur l'entourage et plus précisément le partenaire ou qui vous souhaitez envoûter. À partir du 22, comptez en outre sur le Soleil pour favoriser le dialogue, les échanges et accessoirement les tendres rapprochements.

En couple,vous passez encore ce mois-ci entre les gouttes et devriez en profiter pour prendre du bon temps avec un partenaire sous le charme. Une rentrée a priori prometteuse à exploiter sans réserve pour faire le plein de tendresse et de complicité.
Célibataire, rayonnant et charismatique, ne vous privez pas en septembre de tenter votre chance. Vénus renforce votre pouvoir de séduction entre le 6 et le 15 et le Soleil conforte la possibilité d'un engagement à partir du 22. De quoi vous donner des ailes et l'envie de faire mouche et des touches et pourquoi pas (en fin de mois) de passer aux choses sérieuses ?

 

2ème décan (2 avril-11 avril) : d'autres priorités en septembre.

 

Tout absorbé que vous le serez a priori par une rentrée abordée sur les chapeaux de roues, vous aurez sans doute peu de temps à consacrer à l'autre en septembre. Vous cherchez en premier lieu à marquer les esprits et des points au bureau plus qu'à vous abandonner au vertige de l'amour. Vénus sonnera pourtant à votre porte (ou plutôt à votre coeur) entre le 15 et le 24 mais prendrez-vous la peine de vous intéresser ? Pas sûr ! Essayez au moins de ne pas profiter de votre charme alors irrésistible pour faire passer des idées, projets ou postures qui ne soulèveront pas l'enthousiasme des foules et pourraient même remonter votre entourage (partenaire, enfants) contre vous aux alentours du 15.

En couple,si Vénus vous fait signe entre le 15 et le 24, titille votre libido et vous invite alors à rallumer la flamme, gageons que vous ne vous sentirez guère dispo et plus motivé pour défendre vos intérêts pro ou sociaux que pour combler le partenaire. Attention cependant à ne pas mettre le feu aux poudres en essayant de lui imposer vos idées et désirs le 15. Manoeuvre qui ne manquerait pas de l'irriter et de mettre de l'électricité dans l'air.

Célibataire, si Vénus déploie ses pouvoirs pour vous émoustiller et vous donner envie de tenter votre chance en amour entre le 15 et le 24, y prêterez-vous attention ? En septembre vous semblez en effet prioritairement concentré sur des affaires à mener et un statut à défendre. L'amour pourrait donc bien se placer au second rang de vos préoccupations. Et si l'envie vous prend de séduire, tâchez de ne pas gâcher vos chances de faire mouche (le 15) en jouant sur un registre trop fantaisiste ou intéressé qui ne pourrait qu'éveiller la méfiance de l'autre et lui donner peut-être l'impression que vous jouez avec lui.

 

3ème décan (12 avril-20 avril) : un peu trop à cran pour être amoureux ?

 

Essayez en début de mois de dégager un peu de temps pour préserver votre vie de famille (le 2) et tenter alors d'échapper aux reproches que les vôtres pourraient vous faire (le 4). On vous trouvera trop autoritaire et on ne manquera pas de vous le faire remarquer. Essayez ce même jour de vous mettre (au moins un peu) au service de ceux que vous aimez. Histoire de les rassurer sur l'amour que vous leur portez. À partir du 24, Vénus arrive à la rescousse et tend à booster votre charme et votre envie d'aimer. Une tendance à exploiter et explorer sans délai le 29 où un petit vent de passion pourrait souffler sur vos amours. Si vous prenez soin toutefois de ne rien imposer à l'autre qui ne lui plaise.

En couple,des responsabilités au bureau vous empêchent d'être vraiment présent à la maison (le 2) ? N'hésitez pas à pas à vous mettre au service de la collectivité (le 4) et renoncez expressément à faire la loi au risque sinon de faire exploser la situation. À partir du 24, si vous retrouvez le goût d'aimer, veillez à exprimer vos désirs sans forcément vous imposer comme maître du jeu amoureux (le 29).

Célibataire, si on trouve et l'on vous dit que vous êtes aux abonnés absents le 2, essayez de faire amende honorable et de passer un peu de temps en famille plutôt que de heurter les susceptibilités alentour (le 4). À partir du 24, Vénus vient vous chatouiller le coeur et réveiller vos appétits sensuels. Le bon moment pour vous mettre en quête de l'âme soeur en évitant peut-être d'adopter une attitude trop conquérante ou guerrière (le 29) !

 

Taureau

 

Comptez sur le Soleil (jusqu'au 22) pour booster votre capital charme et un magnétisme dont vous ne devrez pas hésiter à user pour faire des ravages ou plutôt des conquêtes, rallumer ou entretenir la flamme, rayonner et séduire tous azimuts. N'en négligez pas pour autant de vous occuper de vos proches qui réclameront toute votre attention. Notamment à partir du 6 où Vénus vous invite expressément à réserver un peu de votre temps pour écouter un entourage qui ne vous comprendra pas toujours cinq sur cinq ami Taureau et que vous devrez alors peut-être vous efforcer de rassurer.

 

1er décan (21 avril-1er mai) :  nid douillet !

 

Si vous avez bénéficié fin août des grâces du Soleil qui a sublimé votre aura et accordé toutes les chances d'envoûter qui vous aimez ou vous plaît, c'est bien plutôt de votre entourage dont vous devriez vous occuper en septembre. Ainsi, Vénus vous pressera (entre le 6 et le 15) de prendre soin des vôtres et de tout mettre en oeuvre pour répondre à leurs attentes. Une mission que vous devriez vous efforcer de remplir avec bienveillance et sans trop de défis à relever puisque a priori vous bénéficiez toujours d'un ciel dépourvu de toute perturbation cosmique actuellement. Profitez-en !

En couple,vous aurez vraisemblablement à coeur d'installer ou de maintenir un climat de paix au foyer et mettre tout en oeuvre pour que chacun évolue à son aise à la maison et que l'harmonie règne. Vous saurez a priori bien vous y prendre, saurez quoi dire et quoi faire pour arrondir les angles si besoin est ou tout simplement chouchouter ceux que vous aimez.

Célibataire, si le Soleil qui a exalté votre pouvoir de séduction fin août ne vous a pas aidé à dénicher la perle rare, gageons que vous serez en septembre plus enclin à passer du temps en famille qu'à courir le guilledou (même si l'un n'empêche pas l'autre). À moins que vous ne consacriez votre temps libre à améliorer votre cadre de vie pour vous créer un nid douillet. Quoi qu'il en soit, vous serez sans doute plus en quête de confort et de quiétude en septembre que de joutes amoureuses !

 

2ème décan (2 mai-11 mai) : ménagez un peu vos proches.

 

Le Soleil vous pousse sous les feux de la rampe jusqu'au 12 et vous invite à y faire le show. Pas question alors de vous planquer derrière les rideaux mais bien de profiter de cette mise en lumière pour exprimer pleinement qui vous êtes. Quitte à surprendre et à chercher à faire bouger les lignes (le 2). Uranus vous donne envie de transgresser un peu certaines limitations antérieures qui finissaient par vous étouffer. Lâchez-vous ! Vous pourriez vous en féliciter aux alentours du 9 où vous ne laisserez personne indifférent. En revanche essayez d'arrondir un peu les angles en famille (le 15) où votre soif d'indépendance et de remettre en question l'acquis pourrait déranger. Pas question de renoncer à devenir vous-même. Mettez-y juste un peu les formes.

En couple,si votre manière de vous affirmer différemment, de vous présenter sous un autre jour peut faire de l'effet au partenaire (le 2) et contribuer à faire évoluer la relation (le 9), méfiez-vous en revanche de certaines réactions familiales qui seront moins... sous le charme (le 15). Si vous voulez qu'on adoube vos soudaines envies de rompre avec la tradition, les habitudes, prenez des gants.

Célibataire, vous avez toutes les chances de séduire qui vous plaît en septembre où votre originalité, votre aspiration actuelle à faire sauter les barrières et à vous affirmer plus librement devrait vous permettre de marquer les esprits et les coeurs (le 2). Profitez alors de la conjoncture pour élire quelqu'un qui vous comprendra et aura envie avec vous d'élargir ses perspectives (le 9) ! Gardez toutefois un peu les pieds sur terre (le 11) et veillez à ménager peut-être un peu les vôtres qui pourraient diversement apprécier votre changement d'attitude et d'habitudes (le 15) !

 

3ème décan (12 mai-20 mai) : en quête d'intensité et de sens !

 

Usez de votre charme et de votre verve (le 1er, le 3) pour dépasser freins et blocages mais essayez de rester clair dans vos messages si vous ne voulez pas semer le doute dans l'esprit d'un entourage qui aura peut-être un peu de mal à vous suivre. Évitez alors toute démarche (inconsciente ou pas) autoritaire et préférez séduire qu'agresser (le 4). À partir du 12 (jusqu'au 22) vous pouvez compter sur le Soleil pour exalter votre aura et votre envie d'aimer et de l'être. Le moment idéal sans doute pour faire évoluer (dans le bon sens) votre vie affective. Notamment en lui redonnant du sens (le 14) et en lui permettant alors de transcender certains freins et obstacles qui bloquaient votre épanouissement (le 17). Vous serez également en mesure (le 29 ?) d'imposer mine de rien à vos proches un cadre qui devrait contribuer à faire régner l'ordre, voire la paix au foyer !

En couple,un mois qui pourrait redonner su sel et du sens à vos amours pour peu que vous y mettiez du vôtre, que vous évitiez toute forme d'ambiguïté et d'agressivité dans une communication qui devait donc vous servir à ouvrir vos perspectives plutôt qu'à polluer les échanges. Misez sur un charme indéniable pour passionner les débats et ébats en prenant bien soin de ne pas dépasser les limites !

Célibataire, doté d'un pouvoir de séduction au top, vous aurez la possibilité en septembre d'éblouir et pourquoi pas de séduire. À condition de contenir une certaine agressivité latente qui ne contribuerait guère à retenir vos conquêtes. Pas question non plus de vous contenter d'idylles anodines. La conjoncture pourrait bien au contraire placer sur votre route un être susceptible d'accompagner les grandes transformations que vous traversez actuellement !

 

Gémeaux

 

Si jusqu'au 6, Vénus tend à exacerber vos envies et risque alors de vous exposer à quelque frustration, à partir du 6 la délicieuse planète vous invite à communiquer tous azimuts. L'opportunité de faire passer vos messages en douceur. Notamment en famille puisque a priori le Soleil (au moins jusqu'au 22) vous mobilisera sur ce terrain. Vos proches réclament votre attention, des problèmes d'intendance demandent qu'on s'en occupe ? Faites alors tout ce qui est en votre pouvoirami Gémeaux pour gérer le quotidien et vos relations familiales le plus en conscience possible pour éviter tout malentendu et apaiser tensions et conflits latents ou déclarés.

 

1er décan (21 mai-31 mai) : de quoi faire feu de tout bois !

 

Entre Mercure qui favorise les tendres échanges entre le 5 et le 12 et Vénus qui encourage toute forme de communication avec l'entourage entre le 6 et le 19, vous devriez être en mesure de dérouler le mois sans encombre, sous les meilleurs auspices possibles. Profitez-en pour resserrer les rangs en famille et faire régner la paix au foyer. À partir du 22, comptez sur le Soleil pour réchauffer encore l'ambiance mais cette fois-ci... en amour. Un charme fou, l'envie d'aimer et de l'être ? Une rentrée qui s'annonce donc en douceur...

En couple,le ciel vous accorde encore ses faveurs et favorise toutes sortes de rapprochements en septembre où la communication bat son plein et où vous devriez trouver grand plaisir à évoluer dans un univers a priori propice à votre épanouissement affectif. Une rentrée à apprécier alors en excellente compagnie.

Célibataire, si Mercure renforce votre pouvoir de séduction entre le 5 et le 12, Vénus raffine votre expression et devrait vous aider à faire passer vos messages entre le 6 et le 15. De quoi assurément faire mouche et des touches. D'autant qu'à partir du 22, le Soleil s'en mêle et finit de compléter à votre avantage ce charmant tableau en dopant votre libido et en exaltant votre magnétisme.

 

2ème décan (1er juin-10 juin) : restez clair !

 

Comptez sur le Soleil jusqu'au 12 pour faire évoluer dans le bon sens (celui que vous espérez) certaines situations peut-être un peu critiques (le 2, le 9).Vous saurez alors présenter les choses sous un angle flatteur (pour vous) et de manière à ce qu'on ait envie de vous croire et de vous suivre. En revanche, si Vénus tend à favoriser une communication apaisée entre le 15 et le 24, n'en profitez pas pour tromper votre monde (le 15) ou pécher par excès, en demandant trop au partenaire ou à ceux que vous aimez !

En couple,vous savez toucher les vôtres en leur présentant avec talent et inspiration votre vision du monde. De quoi les convaincre a priori de vous laisser gérer l'intendance et les affaires familiales à votre guise (le 2, le 9). Attention cependant à ne pas profiter de ce climat de confiance pour abuser de vos pouvoirs au risque de générer des malentendus regrettables qui pourraient alors pourrir l'ambiance (le 11, le 15, le 17) !

Célibataire, vous gérez a priori l'intendance, vos relations avec les proches de main de maître (le 2, le 9). Si des affaires d'argent (investissement, héritage) traînent en longueur, c'est le moment d'accélérer le mouvement et de tirer au mieux votre épingle du jeu. Veillez toutefois à rester raisonnable et à ne pas brouiller la fréquence (notamment en famille) le 11, le 15, le 17 en envoyant des messages contradictoires, voire confus, susceptibles alors de semer le doute dans les esprits et la méfiance dans les rangs !

 

3ème décan (11 juin-20 juin) : allez-y doucement !

 

Attention à ne pas trop en vouloir (le 2, le 4) au risque de générer des conflits concernant des projets qui vous tiennent à coeur. Veillez à bien expliquer à vos proches ce qui vous inspire si vous souhaitez les mettre dans votre poche (le 14, le 17). En revanche, si vous essayez de forcer la main de ceux que vous aimez (le 21, le 23) vous risquez fort de bloquer certaines situations sensibles et des fonds qui tarderont alors à venir (le 24, le 29) ! Le meilleur moyen d'amadouer l'entourage ? Tout faire pour le convaincre plutôt que de tenter de le contraindre.

En couple,Vous êtes a priori arc-boutés sur des projets que vous souhaitez mener coûte que coûte à bien. Tâchez alors d'y mettre les formes car si vous savez présenter vos plans de manière à ce que votre proche entourage les cautionne (le 14, le 17), pas sûr qu'on vous croit longtemps sur parole. Évitez alors de trop jouer les chefs de clan si vous souhaitez qu'on vous suive de plein gré.

Célibataire, un peu trop ambitieux et gourmand (le 2, le 4) ? Si vous avez quelque projet de vie en tête, efforcez-vous en septembre de sensibiliser les autres à vos plans (le 14, le 17) mais évitez à tout prix de faire pression sur qui que ce soit (le 21, le 23, le 29) où vous pourriez décourager les bonnes volontés et même refroidir les ardeurs de qui vous plaît.

 

Cancer

 

Si jusqu'au 6, Vénus tend à booster votre charisme et vous donne envie d'exercer votre influence sur le monde qui vous entoure, à partir de cette date, la délicieuse planète va se charger d'exalter vos désirs, votre envie de croquer la vie à pleines dents et de ne rien vous refuser. Une tendance à tenter de réguler (voire parfois de contenir) pour ne pas dépasser les bornes, dépenser tous vos sous ou (et) effrayer ceux qui vous aiment et pourraient s'inquiéter de vous voir sir gourmand. Misez sur la communication (à l'honneur ce mois-ci) pour tenter de partager tout ce qui vous passe par la tête. Le meilleur moyen in fine ami Cancer de rassurer votre entourage.

 

1er décan (21 juin-1er juillet) : faites-vous plaisir !

 

Si le 5 et le 12, vous semblez mobilisé prioritairement par la gestion de l'intendance et des affaires familiales, Comptez toutefois sur Vénus (entre le 6 et le 15) pour exacerber vos besoins et booster votre désir de profiter de la vie, de prendre du bon temps. Une tendance qui pourrait vous conduire à dépenser plus que d'habitude, à céder à quelques caprices mais ne devrait cependant en rien perturber la fréquence d'une rentrée qui s'annonce plutôt harmonieuse. À partir du 22, le Soleil vous invite plus que jamais à prendre soin des vôtres ou de votre environnement proche.

En couple,a priori à l'écoute et sensible aux besoins des autres (presque autant que des vôtres) vous devriez ce mois-ci être en mesure d'y répondre sans qu'aucune influence planétaire ne vienne contrarier vos envies et missions. Profitez donc de ce ciel dégagé alors pour combler vos désirs et pourquoi pas ceux des autres.

Célibataire, un mois ad hoc pour vous installer un nid douillet, acheter des objets qui vous plaisent mais également communiquer avec des proches qui apprécieront que vous leur accordiez votre attention. Surfez donc sans trop de réserve sur cette fréquence cosmique plutôt soft pour vous faire plaisir et faire plaisir à tout le monde.

 

2ème décan (2 juillet-12 juillet) : gardez le sens de la mesure !

 

Si le courant passe bien entre vous et l'autre les autres en début de mois(le 2, le 9), n'abusez pas de cette complicité pour tromper votre monde ou tout du moins cultiver des idées ou projets trop idéalistes (irréalistes) qui pourraient faire peur (le 11) voire effrayer un peu vos proches qui trouveront peut-être vos plans un peu trop excentriques à leur goût (le 15). Attention alors à ne pas soulever de polémiques en famille aux alentours du 17 où les débats pourraient être animés et où votre entourage pourrait tenter de vous coincer dans vos retranchements.

En couple,si tout roule en début de mois et que vous avez le sentiment d'être compris voire suivi (le 2, le 9), méfiez-vous d'excès de zèle ou d'enthousiasme qui pourraient court-circuiter la fréquence et inciter ceux qui vous faisaient confiance à douter de vous (le 15, le 17). Pour éviter de semer le trouble dans les rangs, tâchez donc de contenir un peu vos désirs et délires et de ne pas dépenser tous vos sous dans l'édification de projets que d'aucuns trouveront un peu trop fantaisistes ou coûteux.

Célibataire, c'est bien en début de mois que vous aurez le plus de chance de faire mouche et des touches. Notamment aux alentours du 2 et du 9 où vos messages et vos signaux seront reçus cinq sur cinq et où votre talent de communicant devrait faire son effet. Profitez alors de votre facilité à convaincre pour vous approcher, vous rapprocher de qui vous plaît ! En revanche, si vous souhaitez que la fête et l'envoûtement durent, évitez ensuite d'exposer à l'autre des projets qui pourraient le faire fuir. Vous n'aurez en effet pas trop le sens de la mesure le 11, le 15 et le 17 où le mieux alors serait de vous taire !

 

3ème décan (13 juillet-22 juillet) : n'essayez pas de forcer le passage !

 

Usez de votre verve et de votre charme pour faire fondre la glace ou donner envie à l'autre (aux autres) de vous écouter (le 1er, le 2, le 3) mais évitez d'en abuser (le 4) où vous risquez de retourner l'opinion contre vous si vous misez trop sur votre rayonnement pour obtenir gain de cause. Si vous savez a priori quoi dire le (le 14, le 17) pour influencer à votre avantage le monde qui vous entoure, pas sûr qu'on adhère à vos idées et propositions en famille (le 21, le 23) et en société (le 29). Misez alors sur vos talents et votre capacité à vanter vos mérites pour tenter de calmer le jeu et de rassurer tout le monde !

En couple,le tout sera en septembre de réussir à faire passer vos messages et adouber vos désirs et projets sans abuser de votre charme ni trop essayer de contraindre. Misez sur la communication et la souplesse (le 1er, le 3) pour vous faire comprendre mais évitez à tout prix d'imposer quoi que ce soit à qui que ce soit si vous ne voulez pas en fin de mois (le 29) vous heurter à un mur.

Célibataire, si vous ne manquez ni de charme ni de bagout pour exposer vos idées et influencer votre entourage, veillez cependant à ne pas trop chercher à jouer les chefs de tribu (en famille ?) et à trop diriger les opérations ailleurs. Préférez en fait garder le dialogue ouvert (même si vous trouvez que les débats ne progressent pas assez vite) si vous voulez boucler le mois autrement que coincé dans vos retranchements (le 29) !

 

Lion

 

Si en tout début de mois, Vénus vous invite à vivre vos amours plutôt en douce, dans le secret de l'alcôve ou à prendre un peu de recul sur votre vie privée pour en sonder les failles et en exalter les forces à partir du 6 la délicieuse planète investit votre signe (jusqu'au 2 octobre) et tend à booster votre charme, votre envie d'aimer et de l'être. Une influence plutôt agréable et porteuse à partir du moment où vous n'en usez (abusez) pas pour assouvir vos désirs de manière un peu trop égoïste mais tenez compte en parallèleami Lion des désirs de l'autre.

 

1er décan (23 juillet-2 août) : profitez !

 

Vénus vous dote d'un charme irrésistible entre le 6 et le 15. De quoi faire des ravages, mouche et des touches. Profitez de cet atout majeur pour booster votre confiance en vous et en votre capacité à envoûter l'autre et en fait qui vous plaît. D'autant que septembre ne vous expose a priori à aucune tourmente cosmique susceptible de court-circuiter une si agréable fréquence.

En couple,entre Vénus qui vous donne envie de rallumer la flamme, de titiller le désir du partenaire et le Soleil qui, à partir du 22, vous presse de communiquer tous azimuts, vous devriez attaquer la rentrée et l'automne toutes voiles dehors en amour. Misez donc sur cette charmante tendance pour resserrer les rangs et renouer avec une tendre complicité qui ne devrait pas manquer de vous ravir... tout autant que l'autre.

Célibataire, misez sur votre magnétisme indéniable entre le 6 et le 15 pour tenter votre chance en amour. Vu qu'aucun nuage cosmique ne semble vouloir se profiler à l'horizon de septembre, vous devriez jouir de conditions idéales pour vous lancer, oser et briller de tous vos feux. De quoi éblouir qui vous voudrez. À partir du 22, le Soleil favorise toute sorte d'échanges agréables. L'opportunité alors pourquoi pas de vous déclarer en douceur ?

 

2ème décan (3 août-13 août) : n'en faites pas trop !

 

Si vous semblez en début de mois plus préoccupé d'assurer l'intendance et d'améliorer votre confort de vie (le 2, le 9), Vénus qui investit votre décan à partir du 15 (jusqu'au 24) pourrait vous donner envie de faire des étincelles, d'éblouir, voire d'épater la galerie. Méfiez-vous alors de tout excès de zèle en la matière aux alentours du 15 où votre entourage ne sera pas forcément sensible à vos démonstrations qu'il pourrait juger un peu trop audacieuses à son goût (le 15). Idem le 17 où votre optimisme, votre enthousiasme ne seront pas forcément partagés par ceux qui vous touchent de près.

En couple,si Vénus vous dote sans nul doute d'un charme indiscutable, veillez à l'exercer auprès de ceux qui comptent pour vous mais également de ceux que vous souhaitez mettre dans votre poche avec parcimonie et sagesse. Il s'agira donc en septembre d'illuminer la place sans aveugler personne et de respecter le fait que vos proches ne sont pas forcément à l'unisson de vos décollages sans ceinture.

Célibataire, mêmes recommandations en ce qui vous concerne. Mettez-vous en valeur, sortez sous la tutelle de Vénus (entre le 15 et le 24), de votre réserve et tentez votre chance en amour. Mais de grâce sans chercher à en mettre plein la vue à tout le monde ! Au risque d'agacer plus que de plaire. À bon entendeur...

 

3ème décan (14 août-22 août) : bof !

 

Jusqu'au 6, Vénus vous recommande bien davantage de réfléchir que de vous lancer. Vous risquez d'en éprouver un peu de frustration (le 2) et avoir alors envie de forcer le destin (le 4). Gardez-vous en bien et restez bien plutôt sur la réserve si vous voulez éviter tout malentendu ou dérapage non contrôlé. Préférez prendre de la distance pour essayer d'améliorer les échanges et votre vie privée. Quoi qu'il en soit il y a fort à parier que vous aurez trop à faire pour gérer l'intendance et le quotidien en septembre pour vraiment accorder la priorité à votre vie privée. En revanche, à partir du 24, Vénus s'invite dans votre décan et pourrait bien redonner des couleurs à vos amours (le 29).

En couple,vous n'aurez pas forcément le temps de vous consacrer au partenaire qui devra probablement attendre la fin du mois pour espérer attirer votre attention. À partir du 24 en effet, Vénus tend à réveiller votre envie de plaire et d'aimer. L'opportunité de sortir un peu la tête de l'eau, d'échapper à un quotidien prenant et tendu.

Célibataire, pas vraiment dispo en septembre pour vous lancer dans l'aventure ? Pris par des évènements exigeants, vous aurez sans doute trop à faire pour vraiment être tenté de vous abandonner au vertige de l'amour. Heureusement en fin de mois (à partir du 24) Vénus vous sourit et pourrait se mêler de réchauffer un peu l'ambiance (le 29). Pas sûr cependant que son influence soit suffisamment marquée pour vous empêcher ce même jour d'échapper à un sentiment de frustration quelque peu récurrent.

 

Vierge

 

Si jusqu'au 6, Vénus vous pousse à entreprendre, à tirer de tendres plans sur la comète, à partir de cette date, il sera davantage question pour vous de prendre du recul sur vos émotions et histoires. Le temps (jusqu'au 2 octobre) de réfléchir à ce qui cloche, fonctionne ou pas (ou plus) et de tirer alors les enseignements précieux du passé. Le mois prochain, la délicieuse planète investira votre signe vous invitant à entamer un nouveau cycle d'expansion de votre vie sentimentale. Ne zappez donc pas en septembre le travail à effectuer (sur vous prioritairement) pour tirer l'essentiel du superflu ami Vierge et vous repositionner alors en amour le plus possible en connaissance de cause.

 

1er décan (23 août-3 septembre) : un temps de replis relatif sur vous-même !

 

Profitez du passage de Vénus dans l'ombre de votre signe (entre le 6 et le 15) pour vous retourner un moment sur le passé et faire le bilan de l'année écoulée. Que souhaitez-vous vivre encore ou plus du tout ? Qu'avez-vous réussi à poser en amour ? Qu'avez-vous dépassé, intégré, refoulé ? Un petit ménage d'automne qui devrait vous permettre dès le 2 octobre d'aborder votre rentrée sentimentale plus en conscience et donc plus sûr de vous et de ce que souhaitez développer à l'avenir.

En couple,puisque a priori vous jouissez en septembre d'un ciel plutôt dégagé, usez donc de ce temps clair pour passer en revue ce que vous avez traversé en amour depuis un an. Un petit examen de passage qui vous permettra d'appréhender le nouveau cycle qui se profile à l'horizon (début octobre) sans traîner de boulets inutiles mais au contraire prêt à vous investir pour que la relation évolue dans le bon sens.

Célibataire, vous aurez l'opportunité en septembre de vous interroger sur ce qui en amour compte désormais le plus pour vous. Prenez le temps de vous pencher sur vos histoires anciennes ou récentes afin de déterminer ce qu'il faut privilégier désormais pour que l'idylle dure ! Une saine pause réflexive qui pourrait vous servir bientôt (à partir du 2 octobre) pour vous lancer dans l'aventure plus au fait de vos vrais besoins.

 

2ème décan (4 septembre-13 septembre) : gare à l'auto-sabotage !

 

Comptez sur le Soleil (jusqu'au 12) pour booster votre rayonnement personnel et favoriser votre épanouissement. Notamment aux alentours du 2 et du 9 où vous aurez certainement l'opportunité de vivre des moments forts en amour, susceptibles de faire évoluer vos liens, de les renouveler, de leur redonner du sens et de l'éclat. Méfiez-vous cependant d'une trop grande idéalisation de l'autre (le 11) et prenez le temps (entre le 15 et le 24) de sonder votre coeur en profondeur ! Histoire de savoir ce que vous attendez vraiment de l'autre et de l'avenir. Attention aux incompréhensions qui pourraient surgir (le 15, le 17) si vous laissez vos émotions mener la danse. Tâchez de bien canaliser alors ce que vous ressentez pour que vos réflexions servent à éclairer la piste. Pas à brouiller la fréquence.

En couple,misez sur le début du mois pour élargir ensemble vos horizons (le 14), rallumer la flamme (le 9). En revanche que cet embrasement ne vous dispense pas d'examiner de près ce qui vous pousse à provoquer l'autre ou à saboter un peu le jeu amoureux (le 15, le 17).

Célibataire, la rentrée s'annonce prometteuse et vous place sous les feux de la rampe. Profitez-en pour tenter votre chance et pourquoi pas faire mouche et des touches (le 2, le 9). Si Vénus vous recommande de prendre du recul sur vos amours entre le 15 et le 24, ce n'est toutefois pas une raison pour envoyer à l'autre des messages contradictoires et potentiellement inquiétants (le 15, le 17). Préférez alors prendre du recul et vous taire plutôt que de risquer de trop polluer l'ambiance !

 

3ème décan (14 septembre-22 septembre) : dérapages à contrôler en fin de mois !

 

Vous ne manquerez ni d'idées ni d'arguments pour entamer un dialogue constructif en amour et faire bouger les lignes dans le bon sens (celui de la transformation) le 1er, le 3. Attention alors à ne pas vous embarquer dans des projets trop coûteux ou risqués le 4 où vous auriez tout intérêt à échanger sur le sujet avant de prendre les commandes. Misez sur votre aura magnifiée par la présence du Soleil dans votre décan (entre le 12 et le 22) pour faire évoluer le lien (le 14) et venir à bout de blocages ou (et) non-dits qui tendaient à freiner l'expression de vos sentiments (le 17). En fin de mois (le 21, le 23, le 24, le 29) si vous souhaitez que la fête dure, n'hésitez pas à prendre un peu de recul pour contenir vos désirs. Vous risquez sinon de gâcher la fête en dépensant trop ou pire en cherchant à dominer l'autre, à lui imposer vos lois.

En couple,le mieux sera l'ennemi du bien en septembre où vous devriez essayer de vous contenter de beaucoup. Un rayonnement indéniable, un charme indiscutable et la possibilité d'évoluer de concert avec le partenaire. Avouez que ce serait dommage en fin de mois de perturber une si intense fréquence en imposant à l'autre votre propre tempo, vos désirs et un contrôle qui pourrait nuire à la relation.

Célibataire, si vous avez en septembre toutes les chances de plaire et de séduire, tâchez de faire bon usage de vos atouts majeurs pour faire impression sur le monde qui vous entoure et surtout sur qui vous plaît le 1er, le 3, le 14, le 17. L'opportunité d'appliquer dans une histoire les leçons apprises et intégrées et une transformation intérieure, un changement de priorités ? Évitez alors si possible en fin de mois d'agir comme si vous étiez maître des lieux, de l'autre et de la relation. Si vous sentez que le dérapage est proche, prenez immédiatement le recul nécessaire pour étudier vos comportements et surtout les réviser.

 

Balance

 

Si en tout début de mois, vous usez de votre pouvoir de séduction pour tenter de rallier les suffrages de l'entourage (pas toujours avec succès d'ailleurs), à partir du 6 Vénus vous invite bien davantage à tirer de tendres plans sur la comète qu'à épater la galerie. Vous aurez (d'ici au 2 octobre), soif de vous projeter dans un avenir qui vous inspire et vous offre de plaisantes perspectives. Le tout sera de convaincre ceux que vous aimez, qui comptent pour vous en douceur, de ne tenter aucun passage en force et de pas dépasser vos moyens au risque sinonami Balance d'inquiéter ou de faire douter vos proches de vos bonnes intentions. À vous de jouer...

 

1er décan (23 septembre-3 octobre) : tout roule... ou presque !

 

Vous bénéficiez ce mois-ci d'une conjoncture plutôt complice de vos projets et aurez alors toute latitude pour commencer à monter des plans destinés a priori à améliorer vos conditions de vie et celle de vos proches. Si vous prenez le temps de la réflexion et n'agissez pas dans l'urgence, dès le 22 vous devriez être en mesure d'initier ce qui vous tente et vous plaît soutenu par vos fidèles. À partir du 22, Uranus qui revient sur ses pas pourrait vous aider à finaliser un changement de vie ou des négociations financières qui restaient en suspens. De quoi tourner définitivement une page et en ouvrir une autre d'ici à avril 2021 ?

En couple,vous vous mobiliserez sans doute entre le 6 et le 15 pour réaliser un projet qui vous tient à coeur et vous concerne vous et votre entourage. Misez sur un ciel astral plutôt dégagé en septembre pour avancer vos pions. À partir du 26, Uranus devrait vous aider à clarifier définitivement des situations qui traînent en longueur. Histoire de boucler définitivement la boucle et de repartir sur de meilleures bases illico ?

Célibataire, si vous avez quelque tendre rêve en tête, surfez sur une fréquence cosmique plutôt harmonieuse en septembre pour en poser les jalons et peut-être lancer un projet (parfois de vie) qui vous plaît à partir du 22. Vous devrez cependant (à partir du 26) vous atteler à régler un problème financier ou juridique qui bloquait les issues depuis un bail. D'ici à avril 2021, l'affaire devrait être réglée !

 

2ème décan (4 octobre-14 octobre) : allez-y doucement !

 

Gageons qu'en début de mois vous vous préoccuperez davantage de régler une situation (financière, juridique) qui vous maintient sur le gril que de courir le guilledou ou d'entretenir la flamme. Vénus vous inspirera bien davantage à partir du 15 où vous aurez alors quelque joli projet en tête et l'envie de le réaliser au plus vite. Pourquoi pas à partir du moment où vous prenez le temps de réfléchir à toutes les conséquences de vos plans. Histoire peut-être que vos plans ne se heurtent pas à des perturbations susceptibles de les faire capoter (le 15, le 17). Préférez alors en discuter avec vos proches et ne prenez aucune décision qui pourrait (si vous faites fi de leur avis ou des lois) se retourner contre vous.

En couple,si vous ne manquez ni d'idées ni d'envie d'ouvrir l'avenir à votre guise et de vous faire plaisir, prenez garde cependant à ne pas dépasser les bornes et parfois vos moyens (le 15). Veillez également à consulter votre entourage familial avant de lancer quoi que ce soit si vous ne voulez pas générer de conflit (le 17).

Célibataire, si vous disposez de bonnes cartouches en début de mois pour faire évoluer vos projets dans le bon sens (le 2, le 9), méfiez-vous d'une trop grande précipitation qui pourrait vous pousser à commettre des erreurs (le 15). Tâchez quelles que soient vos envies, de consulter ceux qui vous touchent de près avant d'agir. Histoire d'être sûr qu'ils sont prêts à vous suivre plus qu'à vous barrer la route.

 

3ème décan (15 octobre-23 octobre) : ne soyez pas si sûr de vous !

 

Prenez et gardez du recul sur les événements si vous souhaitez que la situation évolue dans le bon sens et évitez à tout prix de forcer la main à qui que ce soit (le 4) ! C'est en réfléchissant soigneusement aux tenants et aboutissants de vos initiatives que vous aurez le plus de chance de convaincre sans avoir à contraindre. Histoire de transformer ce qui doit l'être en famille le plus en douceur possible (le 14, le 17). En revanche, si vous heurtez de front vos proches et partez du principe que vous détenez la vérité, gare aux tensions, conflits voire clashs qui pourraient surgir voire s'installer (le 21, le 23, le 24, le 29).

En couple,c'est bien en évitant de foncer dans le tas et assurément alors à terme dans le mur que vous réussirez le mieux à imposer vos vues et projets en septembre. En revanche, si vous n'écoutez rien ni personne et décrétez que vos arguments et idées font loi, vous risquez fort de finir le mois en bisbille avec tout le monde et notamment avec vos proches. Et si vous y mettiez un peu les formes ?

Célibataire, en début de mois vous saurez a priori bien vous y prendre pour faire passer vos messages et influencer favorablement votre entourage (le 1er, le 3). Vous saurez alors mine de rien quoi faire et quoi dire pour faire bouger les lignes comme vous l'entendiez. Ce serait alors dommage d'inverser la tendance en cherchant à imposer vos perspectives. Notamment en fin de mois où, si vous ne prenez pas de gants avec vos proches, ils risquent de vous le faire payer et de vous opposer une fin de non-recevoir (le 21, le 23, le 24, le 29). À vous alors de baisser d'un ton !

 

Scorpion

 

Si vous aspirez en début de mois à faire évoluer vos liens ou à dénicher la perle rare, gageons qu'à partir du 6, vous serez sans doute plus enclin à briller de tous vos feux en société à faire le joli coeur au bureau qu'à entretenir la flamme à la maison même si l'un n'empêche évidemment en rien l'autre. Quoi qu'il en soit vous aurez envie de plaire et devrez peut-être prendre garde à ne pas trop abuser de votre pouvoir de séduction au risque de vous attirer quelques inimitiés dans votre cercle habituel ou élargi. Un mois où certains projets qui vous tiennent à coeur seront à l'honneur. N'hésitez pas alors à solliciter proches, amis et fidèles pour vous soutenir dans vos initiatives pour réaliser vos rêvesami Scorpion et ouvrir l'avenir à votre guise.

 

1er décan (24 octobre-3 novembre) : la pression monte en fin de mois !

 

Misez sur la première quinzaine du mois (tout particulièrement entre le 6 et le 15) pour jouer de vos atouts (charme entre autres), faire le show en société et profiter a priori d'une bonne cote de popularité pour attirer l'attention de ceux que vous aimez... mais pas que. Vous bénéficiez toujours d'une immunité cosmique qui vous permet d'exprimer vos désirs sans risquer d'être trop contrarié par les éléments et événements dans vos initiatives et projets. Profitez-en car à partir du 26, Uranus réapparaît à l'horizon de votre décan. D'ici au mois d'avril 2021, vous allez devoir régler définitivement une situation sensible au sein de votre vie privé. Qu'il s'agisse de vous séparer du partenaire, de créer des liens nouveaux ou de faire bouger les lignes sur le plan affectif, gageons que d'une manière ou d'une autre il s'agira de rompre avec un passé définitivement dépassé.

En couple,rien ni personne ne devrait s'opposer à ce que vous occupiez le devant de la scène et y brilliez en septembre de tous vos feux. Tâchez cependant de ne pas en faire trop. Pourquoi ? À partir du 26, Uranus va vous obliger peut-être à régler des comptes ou à changer de comportement en privé. Plus question de sacrifier à une routine qui vous ennuie ou à maintenir des liens périmés. Essayez alors d'anticiper ce passage sensible en arrondissant les angles plutôt qu'en provoquant l'autre.

Célibataire, misez sur une aura magnétique pour rayonner en société et pourquoi pas attirer (et retenir) les regards. Vous serez sans doute irrésistible entre le 6 et le 15. Une bonne période pour tester votre influence sur le monde qui vous entoure. En revanche, évitez en fin de mois de trop jouer avec le feu. Uranus qui réinvestit le domaine de votre thème dédié à la relation va une dernière fois tester celles que vous entretenez pour que vous opériez un tri drastique entre celles qui tiennent la route ou pas (ou plus).

 

2ème décan (4 novembre-13 novembre) : restez clair !

 

Imaginatif et avec plein de projets en tête, vous commencez le mois tambour battant et relayé dans vos espérances par un entourage qui a priori cautionne vos idées qui sortent de l'ordinaire (le 2). Vous n'aurez aucun mal à faire passer vos messages et à partager votre enthousiasme avec vos proches (le 9). En revanche, si Vénus exalte votre pouvoir de séduction et votre influence sur le monde qui vous entoure, veillez à ne pas en abuser (le 15, le 17). Au risque de tendre les échanges et de semer le doute dans les esprits sur vos bonnes intentions.

En couple,si vous disposez a priori d'atouts majeurs pour ouvrir avec le partenaire des lendemains qui chantent (le 2, le 9), méfiez-vous d'une communication trop exubérante qui pourrait l'amener à douter de vous et créer des malentendus (le 15, le 17). Si vous souhaitez qu'il continue à vous suivre, évitez d'en faire trop au risque d'éveiller sa jalousie ou tout simplement sa méfiance.

Célibataire, vous aurez tout pour plaire entre le 15 et le 26 ? N'abusez pourtant pas de votre rayonnement si vous souhaitez rallier les suffrages et pourquoi pas initier ou conforter une idylle. Car si en début de mois votre charisme vous permet de rallier les suffrages et les coeurs, pas sûr qu'ensuite (le 15, le 17) où soit vraiment fan de vos manières. Tout particulièrement de celles qui consistent à séduire sans donner l'impression de vouloir vous engager le moins du monde.

 

3ème décan (14 novembre-22 novembre) : restez souple !

 

Si vous avez l'art et la manière de communiquer de manière créative sur des projets qui pourraient plaire à votre entourage (le 1er, le 3), veillez cependant à ne forcer la main à personne (le 4) et préférez tout mettre en oeuvre pour partager vos rêves que pour tenter de faire la loi au quotidien (le 9). La meilleure approche à cultiver pour effectivement entretenir des débats susceptibles de transformer vos rapports avec vos proches (le 14, le 17) et de lever certains blocages récurrents. En revanche, réfléchissez bien avant d'agir et de parler en fin de mois (le 21, le 23, le 24, le 29) si vous souhaitez maintenir les débats ouverts que dresser un mur entre vous et les autres.

En couple,le tout sera en septembre de communiquer en inspirant l'autre sans chercher en rien à le contraindre. Si vous aspirez à faire bouger les lignes et évoluer vos échanges en famille notamment, cultivez donc bien plutôt le partage et l'écoute que toute démarche autoritaire ou manipulatrice qui vous conduirait direct dans le mur en fin de mois.

Célibataire, si vos idées et vos projets séduisent ceux qui vous touchent de près, servez-vous donc de votre aisance actuelle à communiquer pour achever de les convaincre. Mais attention renoncez à toute tentative de les contraindre si vous voulez éviter qu'en fin de mois les discussions ne tournent à l'affrontement ou pire au dialogue de sourds !

 

Sagittaire

 

Si Vénus attise les passions en tout début de mois, à partir du 6, la délicieuse planète favorise l'évolution de vos histoires récentes, anciennes et exacerbe vos ambitions amoureuses. Pas question ainsi de vous contenter de peu mais bien de tout mettre en oeuvre pour faire évoluer la relation ou dénicher la perle rare. Vous aspirez en effet à vivre des amours à la hauteur de vos attentes et celles-ci ne seront pas des moindres d'ici au début octobre. Il s'agira donc pour vousami Sagittaire de donner (ou redonner) du sens au lien ou (et) de privilégier les rencontres qui vous exaltent, sortent de l'ordinaire et échappent quoi qu'il en soit à toute médiocrité.

 

1er décan (23 novembre-2 décembre) : rentrée inspirante !

 

Sans doute surferez-vous sur belle complicité amoureuse pour échanger sur des projets qui vous inspirent et contribuent à resserrer les rangs entre le 5 et le 12. Vous bénéficiez encore ce mois-ci de conditions relativement favorables à votre épanouissement personnel et affectif. Profitez pleinement de cette période a priori exempte de turbulences pour tirer des plans agréables sur la comète. D'autant qu'à partir du 22, le Soleil renforce la tendance et vous invite à ouvrir l'avenir à votre guise.

En couple,rien ne semble en mesure pour l'instant d'affecter votre sérénité et de vous empêcher de rêver et de poser les jalons de projets qui vous tiennent à coeur. Dépêchez-vous donc d'agir avant qu'Uranus (à partir du 26) ne vienne perturber à nouveau votre quotidien et semer la pagaille dans les rangs. À moins bien entendue que votre principale perspective d'avenir soit de vous libérer de contraintes qui vous pèsent et auxquelles vous souhaitez échapper.

Célibataire, vous échangerez certainement avec vos proches, amis et fidèles à propos de projets qui vous trottent dans la tête et que vous aspirez à réaliser. Vous aurez relativement le champ libre pour creuser votre sillon mais ne perdez pas trop votre temps car à partir du 26, Uranus réapparaît dans le champ du quotidien avec son lot d'imprévus et d'éventuelles perturbations. Climat forcément contraire à vos plans mais plus compliqué à gérer !

 

2ème décan (3 décembre-12 décembre) : en quête d'extraordinaire !

 

Si votre début de mois semble prioritairement réservé à réaliser vos ambitions sociales, Vénus vous invite cependant (entre le 15 et le 24) à privilégier les relations de qualité, susceptibles de répondre à des attentes plutôt en hausse. Pas question en effet de vous contenter de bluettes sans saveur ou de ronronner avec le partenaire. Vous avez soif de vibrer, d'échapper à la routine et la banalité. Comptez sur Uranus pour mettre peut-être de la rumba dans l'air aux alentours du 15 où l'électron libre du zodiaque pourrait se charger de pimenter, d'électriser vos amours. Attention cependant à ce qu'il mette vos amours en effervescence plutôt que la pagaille dans les rangs.

En couple,si vos affaires professionnelles vous mobilisent sans doute à temps plein en septembre, pas question pour autant de vous ennuyer à la maison. Sans doute vos ambitions en amour rivaliseront-elles avec vos aspirations à rompre avec un quotidien que vous rêvez de booster un peu, beaucoup, passionnément. Pourquoi pas. À condition toutefois que vous profitiez de cette ambiance survoltée pour améliorer la relation, Pas pour la troubler (le 15).

Célibataire, en plein boum sur le plan pro, aurez-vous vraiment le temps de songer à l'amour ? Si oui, vous chercherez à trouver quelqu'un qui vous inspire et vous exalte. Veillez cependant que vos exigences actuelles ne vous poussent pas trop à compliquer le jeu amoureux ! Juste pour échapper à l'ordinaire (le 15).

 

3ème décan (13 décembre-21 décembre) : d'autres priorités !

 

Un peu de frustration dans l'air en début de mois (le 2) où vos appétits exacerbés se heurtent à un Saturne un brin censeur ? Veillez à calmer le jeu (le 4) plutôt que d'essayer à tout prix (et alors à vos risques et périls) de réaliser tous vos désirs et fantasmes. Vénus affûtera votre envie de vivre des amours inspirantes à partir du 24. D'ici là, gageons que vous aurez trop à faire sur le plan pro pour vous abandonner pleinement au vertige de l'amour et même y songer.

En couple,vous risquez fort de rester un peu sur votre faim en début de mois (le 2, le 4) où vous vous heurtez probablement à une réalité qui tend à brider vos envies plutôt qu'à favoriser leur expression. Ensuite ? Vous n'aurez a priori guère le temps d'entretenir la flamme tout occupé que vous le serez à promouvoir vos projets et à vous battre contre ceux qui vous barrent un peu la route (surtout en fin de mois)

Célibataire, évitez si possible en début de mois de vous énerver (en vain) contre des limitations, freins qui vous empêcheront sans doute de vous amuser et de dépenser comme vous l'entendez (le 2, le 4). Préférez alors user d'un pouvoir de séduction indéniable pour louvoyer entre les écueils plutôt que d'essayer de satisfaire à tout prix vos envies. Si en fin de mois, Vénus vous redonne le goût de la conquête amoureuse de haut vol (le 24) pas sûr que vous ayez cependant vraiment le temps de vous y consacrer au regard des défis qui vous attendent au bureau.

 

Capricorne

 

Si en début de mois Vénus vous invite expressément à vous mettre et à rester à l'écoute de l'autre et de ses désirs, à partir du 6 la délicieuse planète devrait vous aider à épicer un peu vos élans et ébats. L'opportunité de mettre un peu de rumba dans l'air et de piment dans vos idylles. À condition toutefois de ne pas trop chercher à imposer à l'autre vos envies. Au risque sinon que vos fantaisies voire fantasmes déplaisentami Capricorne, voire heurtent la sensibilité du partenaire. Tendance évitable toutefois en cultivant le dialogue et le respect de qui vous accompagne. En famille, suivez ces mêmes directives si vous souhaitez gérer l'intendance et les échanges avec le proche entourage sans déclencher de levées de boucliers contre vos choix.

 

1er décan (22 décembre-2 janvier) : laissez-vous aller !

 

Vous serez sans doute d'humeur plus coquine entre le 6 et le 15 où Vénus booste vos envies et dope vos appétits en tout genre. Misez alors sur un magnétisme en hausse pour prendre du bon temps et redonner de l'élan à vos sensuels ébats. En fin de mois (à partir du 26 et d'ici au mois d'avril 2021) Uranus revient sur ses pas et vous pressera de transformer (si ce n'est déjà fait) ce qui doit l'être en amour (ou avec vos enfants) pour que vous vous sentiez plus libre de vos mouvements et d'agir selon vos envies.

En couple,une invitation au plaisir que Vénus vous offre entre le 6 et le 24 ? Laissez-vous tenter et surfez sur des désirs à fleur de peau pour entraîner le partenaire dans des ébats qui vous permettront de renouer avec le vertige de l'amour et des sens. En attendant qu'Uranus (à partir du 26) revienne à la charge et vous invite expressément à mettre fin à une situation qui ne répond plus à vos attentes ou à remettre la fantaisie au programme de votre vie privée.

Célibataire, sensuel et avide de vivre quelques moments forts, vous pourrez compter sur un magnétisme indéniable entre le 6 et le 24 pour attirer qui vous plaît dans vos filets. Pourquoi alors vous priver de tenter votre chance. À partir du 26, Uranus ravive votre soif de vivre des amours qui sortent de sentiers battus, de rompre avec des codes et traditions qui ont fini par vous lasser ? D'ici au mois d'avril prochain sans doute aurez-vous eu le temps de redéfinir vos nouveaux repères en la matière.

 

2ème décan (3 janvier-11 janvier) : allez-y doucement !

 

Jusqu'au 26, Uranus titille votre désir de mettre du piment dans vos ébats et de faire évoluer vos amours. Si vous aviez l'impression de ronronner, comptez sur l'électron libre du zodiaque pour réveiller votre duo ou favoriser les rencontres qui sortent de l'ordinaire (le 2). L'opportunité de rebondir en beauté voire d'initier un nouveau cycle d'épanouissement affectif (le 9). Tâchez de rester toutefois un peu mesuré dans vos demandes (le 11). Histoire d'éviter de sombrer dans des fantaisies et fantasmes qui pourraient ne pas être du goût du partenaire (le 15).

En couple,misez sur le début du mois (le 2, le 9) pour entraîner le partenaire dans des jeux amoureux susceptibles de redonner du sel à votre histoire. La conjoncture idéale pour tenter en ensemble autre chose, d'exprimer pourquoi pas différemment vos attentes et besoins. En revanche, n'allez pas trop loin le 15 où l'autre pourrait trouver que vous abusez un peu.

Célibataire, une sensualité ardente et un magnétisme irrésistible pourraient bien attirer qui vous plaît dans vos filets le 2 et vous permettre d'entamer une idylle à la hauteur de vos attentes (le 9). Ce serait alors dommage de compromettre vos chances que l'histoire dure en poussant un peu trop l'autre dans ses retranchements où hors de limites qu'il n'a pas forcément envie de franchir (le 15) !

 

3ème décan (12 janvier-20 janvier) : renoncez à faire la loi en famille !

 

Vous disposez de nombreux atouts et d'une véritable envie de repousser vos limites (le 1er, le 3). Profitez de cette tendance pour élargir vos horizons, vous renouveler et vous restructurer sur des bases beaucoup plus en adéquation avec un idéal (le 3). En revanche, évitez en famille d'imposer vos lois au risque de susciter la colère de vos proches (le 4). Misez alors sur la diplomatie pour réussir à vous faire entendre. Vous bénéficierez encore d'une hauteur de vue qui pourrait bien vous aider à vous transformer et à vous épanouir plus pleinement le (le 14, le 17) pour peu qu'en fin de mois vous ne gâchiez pas vos chances en jouant trop au petit chef chez vous et ailleurs (le 21, le 23, le 24, le 29). Usez bien plutôt de votre charisme pour faire tenter de faire bouger les lignes sans provoquer alors de conflits.

En couple,si la conjoncture vous invite à déployer vos ailes, à incarner un idéal et à évoluer vers plus d'authenticité, à être pleinement vous-même (le 1er, le 3, le 14, le 17), veillez à ne pas brouiller cette excellente fréquence en cherchant trop à dominer des proches qui n'apprécieront pas ! Pour espérer boucler le mois en harmonie plutôt qu'en bisbille, préférez alors baisser d'un ton que de vous exposer à la critique de l'entourage.

Célibataire, des possibilités (le 1er, le 3, le 14, le 17) d'évoluer selon des aspirations qui pourraient bientôt se concrétiser et confirmer une lente métamorphose qui vous permet de renaître de vos cendres et d'exprimer votre personnalité débarrassée des scories et freins du passé. Profitez-en donc en septembre pour passer à la vitesse supérieure sur le plan personnel. Évitez en revanche d'imposer quoi que ce soit à qui que ce soit. Notamment en famille où vous pourriez tomber sur un os, voire vous heurter à un mur en fin de mois !

 

Verseau

 

Si Vénus vous presse de servir de la collectivité en début de mois, d'arrondir les angles au quotidien, à partir du 6 la délicieuse planète vous invite expressément à vous mettre et à rester à l'écoute de l'autre. À vous donc de faire un pas vers ceux que vous aimez et qui attendent assurément beaucoup de vous. Redoublez donc d'effort et de bienveillance (notamment en famille) pour ouvrir un dialogue constructif et réussir si possible à mettre tout le monde d'accord. Profitez pourquoi pas également de l'influence que vous exercez probablement sur l'autre ami Verseau pour séduire, resserrer les rangs ou faire mouche.

 

1er décan (21 janvier-31 janvier) : atout charme indéniable.

 

Profitez d'un ciel plutôt clément en septembre pour jouer de vos charmes et vous rapprocher de ceux que vous aimez. Tout particulièrement entre le 6 et le 15 où Vénus devrait faciliter les échanges harmonieux et vous permettre de faire passer vos messages en douceur. Dépêchez-vous d'agir et d'attendrir qui vous voulez car à partir du 26, Uranus qui sème un peu le désordre (parfois la pagaille) dans les rangs en famille depuis un bail car il effectue un dernier tout de piste et vous poussera (d'ici à avril 2021) à liquider ce qui doit l'être afin de trouver la place qui vous convient au sein du clan.

En couple,vous ne manquerez ni de charme ni de tendres arguments pour faire valoir vos points de vue auprès d'un partenaire que vous chouchouterez. Misez en effet sur Vénus entre le 6 et le 15 pour vous relier tendrement à l'autre et lui montrer que vous êtes tout ouïe. D'autant qu'à partir du 26 Uranus revient à la charge et vous presse de rompre avec une situation, des codes qui vous empêche d‘être vous-même ou d'agir librement.

Célibataire, vous saurez a priori quoi dire et quoi faire en septembre pour séduire. Notamment en redoublant d'attention envers l'autre, en buvant ses paroles. Misez sur cette tendre stratégie pour attirer qui vous plaît mais ne comptez pas qu'elle vous dispense en fin de mois de régler certains comptes en famille à partir du 26. Uranus vient achever son travail et d'ici à avril 2021, vous allez devoir vous positionner clairement vis-à-vis de proches que vous souhaitez peut-être désormais tenir un peu à distance.

 

2ème décan (1er février-10 février) : ne vous coupez surtout pas des autres.

 

Vous oeuvrez avec zèle et un certain sens de la stratégie (le 2) pour faire évoluer vos liens familiaux et vous affranchir (le plus en douceur possible) de codes qui finissent par vous étouffer et brider votre liberté d'être et d'agir. Vous bénéficierez vraisemblablement d'appuis dans l'ombre (voire occultes) le 9 pour réussir dans votre mission et faire bouger les lignes de manière plutôt harmonieuse. Vénus vous invitera en outre à vous mettre (et à rester) à l'écoute de l'autre entre le 15 et le 24. Votre bonne volonté suffira-t-elle à désamorcer certaines tensions qui polluent l'atmosphère au sein du clan le 15. Rien n'est moins sûr. Surtout si un problème juridique, des débats conflictuels interférent dans vos échanges le 17.

En couple,si le début du mois semble propice à l'évolution dans le bon sens d'une situation familiale (le 2, le 9) et que vos initiatives portent leurs fruits, vous devrez probablement composer ensuite (le 15, le 17) avec des complications qui tendront à saboter vos avancées. Essayez pourtant de rester encore et toujours ouvert au dialogue !

Célibataire, si vous devez composer depuis juillet avec un climat plutôt tendu voire électrique en famille, vous serez de taille a priori à inverser la tendance et à régler les problématiques en cours le 2 et le 9. En revanche, gardez votre calme et restez quoi qu'il arrive à l'écoute le 15 et le 17 où rien ne se passera sans doute comme prévu !

 

3ème décan (11 février-20 février) : tenez compte des autres !

 

Vous saurez surfer sur vos perceptions intérieures, votre intuition, vos ressentis pour achever de vous débarrasser des scories du passé et d'émotions qui polluent depuis trop longtemps votre existence (le 1er). Vous redoublerez de zèle pour vaincre peurs et blocages qui freinent depuis trop longtemps votre évolution (le 3). Attention cependant à ce que votre impatience ne vienne court-circuiter un quotidien où vous seriez bien avisé de rester courtois et à l'écoute de votre entourage (le 4). Histoire de continuer votre travail en profondeur et de le mener assurément à bien (le 14, le 17) où la transformation s'accélère. En revanche, prudence vivement recommandée en fin de mois où, si vous poussez le bouchon trop loin et vous croyez au-dessus de tout, vous pourriez alors tomber de haut (le 21, le 23, le 24) ! Pour éviter cette déconfiture, faites passer vos messages en douceur et renoncez à tout excès d'autorité qui pourrait vous valoir quelque rancune tenace.

En couple,en pleine métamorphose personnelle, vous ne manquerez pas d'atouts en septembre pour accélérer le mouvement et la métamorphose. Assumez-vous cependant, si vous souhaitez que vos efforts portent leurs fruits sur le long terme de ne pas vous montrer trop agressif vis-à-vis de l'autre, des autres. Car s'ils peuvent comprendre (si vous leur expliquez) que vous traversez une période de grand chamboulement intérieur, ils seront moins fans de vos humeurs ! Surtout en fin de mois où vous ne serez pas à prendre avec des pincettes.

Célibataire, sans doute aurez-vous souvent du mal à canaliser une nervosité latente qui pourrait vous pousser à agresser un peu tout le monde en septembre (le 4, le 21, le 23, le 24, le 29). Si certaines mutations intérieures vous mobilisent et devraient tôt ou tard participer à une renaissance, à une restructuration plus en conscience de votre personnalité, ce travail exigeant ne vous autorise pourtant pas à vous défouler de votre stress sur un entourage qui d'ailleurs ne se laissera pas faire.

 

Poissons

 

Si Vénus booste vos désirs et votre envie de séduire, d'aimer et de l'être en début de mois, à partir du 6 la délicieuse planète devrait vous inciter à vous mettre au service de l'autre. Plus question donc de briller de tous vos feux, de tout mettre en oeuvre pour attirer les regards et épater la galerie mais bien plutôt de faire preuve de bonne volonté et d'empathie. Ainsi serez-vous probablement enclin à servir la collectivité, à vous rendre disponible pour l'autre plus qu'à jouer de vos charmes. Une période où les besoins de l'ego devraient provisoirement s'effacer donc pour laisser place au dévouement ou tout du moins ami Poissons à une gestion solidaire du quotidien et des attentes de votre entourage !

 

1er décan (19 février-29 février) : bonne volonté appréciée !

 

Vous traversez a priori depuis le début juillet une zone de moindres turbulences qui vous permet de souffler et d'agir peu ou prou à votre guise, de profiter de cette ambiance estivale pour prendre du bon temps, tirer allègrement des plans sur la comète. Entre le 6 et le 15 Vénus vous invite à vous dépenser au service de l'autre. Vous obtempérerez avec joie et vous dévouerez à la cause avec empressement. Une approche qui pourrait vous valoir la reconnaissance de vos proches. Profitez de cette opportunité pour resserrer activement les rangs car à partir du 26, Uranus réinvestit de domaine de votre thème dédié à votre communication avec l'entourage et pourrait mettre un peu d'électricité dans l'air d'ici à avril 2021.

En couple,vous redoublez de zèle en famille et en amour pour faire le bonheur de tous et comme vous naviguez actuellement sous un ciel dégagé, vous ne devriez guère avoir de mal à gérer l'intendance et le quotidien en douceur et en beauté. Dépêchez-vous d'agir et d'aplanir tout possible petit différend avant qu'Uranus (à partir du 26) ne vienne de près ou de loin troubler un peu le jeu.

Célibataire, on appréciera probablement en septembre (entre le 6 et le 15) que vous redoubliez d'attention envers ceux qui vous touchent de près et qui se montreront sensibles à votre écoute. Une bonne volonté manifeste de servir la cause commune et ceux que vous aimez qui pourrait émouvoir et vous valoir quelques marques d'affection en retour. Un filon à exploiter pour booster votre cote avant qu'Uranus ne vienne peut-être (à partir du 26) brouiller un peu la fréquence ?

 

2ème décan (1er mars-10 mars) : gardez les pieds sur terre !

 

Le courant passe bien entre vous et l'autre qui semble priser votre manière bien à vous de présenter les choses, de parler et probablement d'agir (le 2). C'est le moment de tirer avec qui vous aimez ou vous plaît allégrement des plans sur la comète (le 9). Veillez cependant à consulter impérativement l'autre qui pourrait trouver que vous planez un peu trop au-dessus des réalités de ce monde (le 11). Si entre le 15 et le 24 Vénus vous donne envie de combler vos proches, d'exaucer tous leurs désirs ou de répondre illico à leurs besoins, veillez encore une fois à vérifier si vous êtes bien sur la même longueur d'onde (le 15). Afin d'éviter de décoller sans ceinture ou de gérer le financement de vos plans sans vraiment tenir compte de vos moyens (le 17).

En couple,un début de mois enchanteur où vous partagez semble-t-il les mêmes rêves que le partenaire et où vos idées folles le séduisent (le 2, le 9). Ce sera sans doute un peu plus compliqué ensuite où on essaiera certainement de vous faire reposer les pieds (au moins un) sur terre (le 11 ?). Si vous souhaitez alors préserver cette belle harmonie, évitez soigneusement de trop déborder du cadre (le 15) et de partir en vrille sur le plan financier le 17 où vous pourriez être tenté de dépenser beaucoup (trop) pour réaliser vos plans.

Célibataire, vous pouvez compter sur vos idées qui sortent de l'ordinaire et votre originalité de ton pour séduire l'autre (le 2) et lui donner envie de vous suivre au bout du monde (le 9). Méfiez-vous pourtant d'une tendance à dépasser les bornes qui risque d'effrayer votre entourage (le 15) soucieux que vous réalisiez vos aspirations peut-être mais pas à n'importe quel prix (le 17).

 

3ème décan (11 mars-20 mars) : excès de zèle ou de dépenses vivement déconseillés !

 

Si vous aspirez à faire bouger les lignes de votre destinée, voire à ouvrir l'avenir différemment, en tenant compte de votre volonté de vous projeter plus en adéquation avec l'évolution accomplie ces temps derniers, vous pouvez a priori compter sur l'autre (les autres) pour vous soutenir (le 1er, le 3). À partir du moment toutefois où vous ne dilapidez pas tout votre argent dans d'improbables projets (le 2, le 4). Un dialogue constructif devrait contribuer à vous assurer l'adhésion de qui compte pour vous (le 14, le 17) où les blocages auront tendance à se dissiper. Ce serait alors dommage de compromettre ces avancées en imposant aux autres votre vision des choses, votre tempo ou pire en dépensant sans compter votre argent, voire celui de la communauté. Excès qui ne passeraient pas (le 21, le 23, le 24, le 29) et qui ne vous attireraient alors pas que des louanges !

En couple,si vous disposez en septembre de bons atouts pour convaincre le partenaire de croire en vos projets et en vous (le 1er, le 3, le 14 et le 17), évitez à tout prix si vous souhaitez qu'il vous suive jusqu'au bout de jeter l'argent par les fenêtres ou d'agir sans tenir compte de ses recommandations ! Au risque de l'effrayer et de semer la pagaille dans les rangs en fin de mois.

Célibataire, vous ne manquerez ni d'arguments ni de verve pour entraîner qui vous plaît ou ceux qui vous touchent de près dans des aventures et projets qu'ils trouveront probablement tentants voire enthousiasmants (le 1er, le 3, le 14, le 17). Attention alors à ne pas refroidir leur ardeur en affichant une attitude un peu trop désinvolte à leur goût (le 21, le 23, le 24, le 29). Notamment en dilapidant vos ressources ou en essayant de faire passer en force vos plans.

 

Bon mois de Septembre à toutes et à tous

Philippine